Comment aborder les fêtes en toute sérénité

le

Ca y est, dernière ligne droite avant les fêtes. Les enfants comptent les jours sur leurs calendriers de l’avent, les jours sont de plus en plus courts, Noël arrive avec son lot de joies et de « petites » contrariétés.

Ce jour là c’est sûr on va bien manger, trop sûrement, et c’est bien souvent une épreuve pour l’organisme.

Et puis voilà, depuis la rentrée on a essayé de prendre de bonnes habitudes alimentaires, ou bien on pense déjà à nos résolutions de janvier mais sans avoir envie de faire n’importe quoi non plus. Alors on y va petit plan d’attaque à mettre en place en décembre.

  1. Préparer son corps

Alimentation équilibrée, hydratation importante et activité sportive sont à privilégier. Un corps bien en forme aura la capacité d’éliminer les excès exceptionnels.

Surtout pas de régime en prévision, en hiver on a besoin d’énergie pour lutter contre les infections et autres virus. Nous mettre au régime ne fera que créer une situation de manque qu’on ne pourra s’empêcher de combler lors de cette période, si vous ne voulez pas prendre 5 kilos en moins d’une semaine alors pas de régime.

Ne sauter pas de repas avant un repas copieux, c’est le meilleur moyen de faire une crise d’hypoglycémie ou de vous jeter sur l’apéritif souvent très calorique

Si on veut bien préparer son organisme on peut envisager :

  • une cure de probiotiques pour aider la flore intestinale à combattre les éventuelles bactéries,
  • une cure de thé vert pour faire le plein d’antioxydants
  • limiter « les aliments gras, salés, sucrés » pour reprendre le slogan pour soulager le système digestif et réduire le nombre de calories
  • manger un maximum de légumes, de préférence vapeur, riches en vitamines et en fibres qui ont un effet drainant comme le poireau, les endives le fenouil

Petit conseil entre nous : en cas de tension avec la famille, la belle famille ou autres alors craquez pour le chocolat noir, riche en magnésium, et également source d’anti oxydant.

  1. Pendant la fête.

Si vous recevez alors prévoyez un menu varié, avec des aliments diversifiés. On pense aux plateaux de fruits, frais et secs, et à toujours prévoir des légumes en accompagnement.

Dans tous les cas, il y a quelques conseils assez faciles à suivre pour limiter les dégâts :

– profitez de chaque instant, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se retrouver en famille et de partager de bons moments, alors prenez le temps de vivre et rappelez vous que le stress favorise l’accumulation des toxines et des graisses.

  • manger un fruit (pomme) une heure avant le début du repas
  • préférer les canapés aux feuilletés
  • préférer une coupe de Champagne ou un verre de vin moins calorique qu’un cocktail.
  • Limiter votre consommation de pain, et essayer (quand cela est possible) de ne pas saucer votre assiette (certes c’est plus facile quand elle n’est pas exceptionnelle)
  • Concentrez vous sur le goût de chaque aliment et mastiquez lentement
  • Faites vous plaisir, si vous avez envie d’un morceau de buche aux marrons ne vous forcez pas à manger une clémentine, mais prenez le « pas trop gros »
  • Buvez une eau riche en bicarbonate comme une eau pétillante pour faciliter la digestion
  • N’hésitez pas à vous levez et à marcher régulièrement, la station assise prolongée n’est pas favorable à la digestion, de plus cela vous redonnera un coup de pep’s.
  1. Le lendemain

Maintenant qu’on en a bien profité, donnons un petit coup de pouce à notre organisme pour nettoyer les toxines :

  • on réhydrate, à noter que l’alcool à tendance à déshydrater même si il est liquide, alors on boit beaucoup, d’eau bien sur, de soupes ou de tisanes pour favoriser la digestion.
  • Si vous n’avez pas faim alors ne mangez pas, écoutez vous et faites vous confiance, pas de petit déjeuner pour la seule raison qu’il faut reprendre de bonnes habitudes
  • On se remet aux légumes et aux fruits frais (entre les repas)
  • On envisage une petite heure de marche pour bien remettre la machine en marche

Profitez bien et passez tous de belles fêtes de fin d’année.

Camille

J’ai 36 ans et je suis maman d’une merveilleuse petite fille de 6 ans. Comme toutes les mamans je cherche à concilier vie personnelle, familiale et professionnelle ce qui m’a amené récemment à m’installer à mon compte.

Avec « Les ateliers de Camille » je souhaite aider mes clients à développer une bonne relation avec la nourriture et avec leurs corps.

Je me considère en perpétuel apprentissage et souhaite simplement continuer à faire et à partager mon petit bout de chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *