Manger en conscience

 

« Militante anti régime », c’est ce que je revendique sur mon site. Pour moi, la nourriture, le plaisir d’un bon repas, c’est l’un des plus grands avantages à notre vie terrestre ! Parfois un peu oublié, on mange souvent trop vite, en faisant autre chose ou même devant la télévision. Alors si on essayait de prendre un peu de recul, si on oubliait un peu le quoi manger, les calories, les vitamines, les conservateurs … pour se concentrer davantage sur comment manger.

Manger en conscience, c’est quoi ? C’est simplement porter une attention particulière au contenu de notre assiette pour retrouver une relation saine avec la nourriture. Enfin simplement, lol ! Pas toujours si facile justement. Alors comment on fait, parce que théoriquement on en a bien envie, mais dans la Vraie Vie !!!

Avant tout petit état des lieux sur nos habitudes, avec objectivité et bienveillance bien évidemment. Il n’y a pas si longtemps il était courant de faire une petite prière avant de manger pour remercier Dieu et lui demander de bénir notre repas, aujourd’hui on est pris dans le tourbillon de la vie et nous mangeons en faisant la liste de ce qu’on doit faire après, en regardant les informations, le plus vite possible entre deux clients, voire pas du tout dans certains cas, quel dommage.

Ensuite, on y va petit à petit, en faisant des exercices pour s’entrainer, tous ensemble autour de la table c’est aussi un bon moyen de revenir dans le moment présent en famille. On commence de préférence en week end, un jour ou le repas est bon et ou on a le temps.

Avant le repas, une petite minute de pause, on respire calmement et on se pose une simple question : « Comment je me sens, là, maintenant ? » Ensuite on observe le contenu de son assiette, on peut partager avec les enfants en essayant de deviner les ingrédients, en décrivant les couleurs, les odeurs … Puis place à la dégustation, en silence, on se concentre sur les saveurs, la texture, la température … on mange lentement en mastiquant bien, tout en restant bien attentif à son corps afin de repérer les signes de satiété pour s’arrêter au bon moment. Parfois cela peut être difficile à mettre en place sur un repas, on peut alors commencer avec un thé ou un café, ou se faire accompagner par une méditation guidée, il y en a une sur ce thème sur l’application « Petit Bambou ».

L’objectif c’est d ‘identifier ses émotions et son rapport à la nourriture pour créer de nouveaux rituels. En libérant son mental et les pensées associées (gâteau = grossir par exemple) on réapprend à écouter son corps, ses sensations, à identifier nos besoins. En accordant plus d’attention à ce que l’on met dans sa bouche on s’intéresse davantage à l’origine des aliments. En redonnant une vraie place au repas, on digère mieux et on gagne en énergie.

A Propos de l’auteur

Camille
J’ai 35 ans et je suis maman d’une merveilleuse petite fille de 5 ans. Comme toutes les mamans je cherche à concilier vie personnelle, familiale et professionnelle ce qui m’a amené récemment à m’installer à mon compte.

Avec « Les ateliers de Camille » je souhaite aider mes clients à développer une bonne relation avec la nourriture et avec leurs corps.

Je me considère en perpétuel apprentissage et souhaite simplement continuer à faire et à partager mon petit bout de chemin.

Laisser un commentaire