L’épi de blé

épi de blé symbolique
Jeune adolescent, j habitais dans une ferme aux environs de Nîmes. Berce par le monde agricole, 
  et ayant ce rapport à la terre nourricière, dont je tirais mon énergie vitale, j étais fascine par les plantes, symbole
de la vie et surtout par les champs de blé. Je voyais au fil des saisons’ au fil des cycles, la profonde
transformation de ces plantes issues du travail de l homme. Une simple transformation ? Pas seulement un changement
de forme mais plutôt un changement plus profond, un changement d état, cher aux anciens alchimistes. 
Cette plante avait une vie alternative faite de cycle de la naissance a la mort. 
A la torpeur hivernale succédait le réveil printanier puis c était le temps des épis dont la couleur changeait 
avec l’avancement de l été. 
Ces champs étaient berces par le vent et il en résultait un son très spécifique, une vibration, qui me 
touchait profondément, qui touchait mon moi profond, mon soi selon la définition de Jung.
Ces épis de blé partaient du sol ou ils avaient pris naissance et s élevaient vers le soleil, symbole
de la lumière, serres les uns contre les autres, droits, semblables en apparence mais pourtant différents. 
Différents mais unis, ces épis étaient porteurs de graines, donc de renaissance et de transmission. 
Je découvrais plus tard, le symbolisme de l épi de blé. 
Pour de nombreuses civilisations, qui ont connu cette céréale, le blé est le symbole de ce cycle 
mystérieux, de la mort et de la résurrection, ce cycle était célébré par les Egyptiens puisque l épi de blé
est aussi l emblème d Osiris Dieu mort et ressuscité par sa sœur et compagne Isis, grâce a son souffle vital.
Souffle vital qui rappelle beaucoup le son, la vibration du vent sur le champ de blé. 
Cet épi de blé porte en lui une multitude graines, une graine dont il est lui même issu. 
Ces graines a leur tour deviendront épi de blé, vont tomber dans le sol, changer d état puis renaître pour 
donner de nouveaux épis. L oppose de la mort étant pour moi,  la naissance, le tout constituant la vie. 
Cet épi de blé unique contient la multiplicité, il est aussi le symbole de la vie en société car de la
multiplicité naît l unité. 
Cet épi est aussi le symbole de la transmission, chaque épi va donner naissance a des grains qui a leur
tour….
Il est pour finir le symbole du rapport a la nature, aux quatre élément, la terre ou li renaît, l eau dont il a besoin pour 
pousser, l air sans lequel il ne s élèverait pas et le feu du soleil sans qui la vie n existerait pas. 

A Propos de l’auteur

Laisser un commentaire