J’ai décidé de ne plus chercher l’amour à tout prix!

Pendant longtemps j’ai été, comme le dirait Isabelle Padovani, une mendiante de l’amour. De l’amour de l’autre, mais surtout de l’amour de l’homme, pour combler mes manques et, car le fait d’être seul était trop dure mon moi à supporter.

Ma vie d’adolescente n’a pas était « classique » car je suis restée 6 ans avec quelqu’un, puis ensuite, jeune adulte je ne restais pas célibataire longtemps, j’allais d’histoires d’amour en histoires d’amour de quelques mois à quelques années… Qui finissent mal… Pour en arriver à une histoire plus longue avec le père de mes enfants qui a abouti à une séparation. Je me suis remise rapidement après cette rupture avec un autre homme, que j’ai quitté en janvier 2015, encore une séparation…

J’ai fait le choix de rester seule depuis ce moment là, pour guérir mon féminin, me pacifier avec le masculin, apprendre à combler mes manques par moi même, sortir de cet état de dépendance affective et arrêter de m’illusionner, de ne plus me baser sur le paraître mais connaitre mes valeurs pour apprendre à les reconnaître dans l’autre. Me rencontrer seul. J’en avais besoin.

Puis récemment le besoin de l’autre, de l’homme est revenu … La solitude, le quotidien, les enfants à s’occuper toute seule, les besoins non nourris. Et puis se dire que de toute façon, j’aurais toujours des blessures à guérir ou à pacifier, alors pourquoi ne pas les vivre à 2, et tout simplement me « nourrir » ce que que m’apporter l’autre ? Et pas juste une guérison mais aussi des expériences simples, belles et légères. Et je suis retombée exactement comme avant! A nouveau dans ma tête, et à nouveau, redevenue une mendiante ! Chercher l’amour à tout prix, en me faisait du mal ! Tout ce cheminement pour ça…??? Je me suis bien moquée de moi ! 

Je pense vraiment qu’un couple peut être un pont merveilleux dans l’évolution de notre âme, autant dans la connaissance de soi, dans l’ouverture du coeur et dans la nourriture que cela peut apporter à notre âme, une belle concrétisation de ce que nous sommes, si les 2 souhaitent avancer dans la même direction, avec les mêmes valeurs. Pas juste pour combler un manque. 

Mais voilà, je me rends compte que vivre seule me faisait peur, vraiment peur et que je cherchais l’autre pour me sécuriser. Au final tout ce chemin vers moi et ce choix de rester seule n’a pas été si désuet que ça.

Aujourd’hui je me sens prête à ne plus chercher l’amour à tout prix, à faire le deuil de cette histoire avec moi-même, de lâcher mes attentes envers l’autre et envers moi, de ne plus accepter de me sentir mal car j’espère quelque chose, et en fait non, d’arrêter de me faire des scénarios « et si » dans ma tête, de m’illusionner moi-même. (Petite pensée pour mes copines qui se reconnaitront et qui m’ont ramassé à la petite cuillère et soutenu dans ces moments-là, je les remercie et je les aime fort 😉 ).

Maintenant j’apprends à être en paix avec mes besoins non nourris, avec ce trou, ce vide, cette solitude, car je n’ai plus envie de faire comme avant, je n’ai plus envie de passer toute cette énergie mentale et émotionnelle là-dedans, je n’ai plus envie de me poser de questions, je me sens fatiguée de tout ça, de ce schéma de fonctionnement. J’accepte donc de vivre pour moi, juste pour moi, vivre une autre réalité, en restant, évidement, ancré dans mes valeurs. Un nouveau chemin qui s’ouvre à moi.

Et toi cherches-tu l’amour à tout prix?

A Propos de l’auteur

DelphineM
Je suis la co-fondatrice de De Coeur à Soi. Je suis également thérapeute énergéticienne, formatrice, facilitatrice en communication d’âme et des mondes subtils, mampreneuse, infirmière en stand by, et j’en passe, je suis tout plein de choses qui me font MOI.

Mes passions : le développement personnel, la spiritualité, l’alimentation saine, l’écologie, et surtout profiter de la vie !

Exprimer qui on est et surtout se l’autoriser et important pour moi, c’est pour cela que j’ai co-créé De Coeur à Soi.

Retrouves moi aussi sur http://delphinemeyer.fr/ et sur https://www.facebook.com/joie.a.decouvrir/

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anaïs Rodier Anaïs Rodier dit :

    C’est quand on ne le cherche plus à tout prix qu’il arrive finalement 😉 j’ai voulu ça quand j’étais plus jeune et je me suis attirée des relations toxiques. Le vrai amour se manifeste au bon moment mais finalement pas quand on le cherche… Le chercher, c’est peut-être avoir quelque chose à combler… Hors, il faut se combler soi-même en premier lieu 😉

    1. DelphineM DelphineM dit :

      avec bienveillance ;-), je pense que chacun à son expérience et que non l’amour n’arrive pas forcément quand on ne le cherche pas (pour moi ce sont des phrases toutes faites), la preuve je ne l’ai pas cherché pendant 1an et demi et il n’est pas arrivé pour autant. J’ai déjà fait ce chemin là, me combler moi même, ai-je été mieux? Non, il y aura toujours des choses à combler…Pour ma part, accepter d’avoir des manques et être bien ces manques est plus important que de chercher à les combler à tout prix, mais c’est mon chemin hein ;-).Prochain article peut-être : j’ai arrêté de combler mes manques à tout prix lol.
      Des bisous et merci pour ton commentaire.

  2. Anne dit :

    Magnifique article, qui me parle actuellement :)
    Bisous

    1. DelphineM DelphineM dit :

      merci Anne, des bisous!

Laisser un commentaire