J’ai assisté à une conférence privée

Le 26 septembre, j’ai eu la chance de pouvoir assister à la conférence privée donnée par Arnaud Riou et animée par Laura Massis à l’occasion de la sortie de son tout dernier livre « Les nouveaux sages ». Cette conférence était organisée par son éditeur et l’entrée se faisait uniquement sur invitation. Je me suis vraiment sentie privilégiée et chanceuse de pouvoir assister à un tel événement. Pour moi, c’était juste énorme. A mon arrivée dans les locaux des Editions Solar, je suis étonnée par la taille de la salle qui est très petite. L’ambiance est conviviale et chaleureuse. C’est très rapidement que la conférence débute, une caméra placée au fond de la salle permet la diffusion en live sur Facebook. Ça fait tout drôle de voir la conférence en live plutôt que derrière mon ordinateur.

Arnaud nous parle de la phase de transition dans laquelle nous sommes au niveau du monde du travail et de l’entreprise. Nous sommes entre deux phases, la notion de dur labeur commence à laisser place à l’importance de se sentir bien au travail. Cependant, les résultats actuels restent alarmistes puisque seulement 9 % de la population française ressent l’envie de se lever tous les matins pour aller au travail. Je suis à la fois étonnée et pas. Jusqu’à maintenant, la majorité de mes expériences professionnelles se sont déroulées dans la fluidité et le plaisir. Cependant, la dernière que j’ai eu ne s’est pas déroulée de cette façon. Je me revois lutter pour me lever et y aller alors que je n’avais pas envie. J’avais l’impression d’être une machine plus qu’une humaine. J’ai très vite eu des soucis de santé qui sont venus comme dire « Stop, tu t’égares là! »

Arnaud Riou intervient principalement dans les entreprises en prévention pour animer des réunions avec les salariés. Son rôle extérieur lui permet d’avoir une parole libérée et d’agir plus en profondeur sur les déséquilibres et désaccords rencontrés. Il vient apporter sagesse et compréhension au sein des équipes. Il pointe le fait qu’il y a eu un changement de paradigme en vingt ans et que la mutation continue aujourd’hui. La population s’ouvre à de nouvelles méthodes telles que la PNL, l’analyse transactionnelle et maintenant sur la méditation et le chamanisme.

Les gens ne sont pas assez dans le « cœur », ils ne ressentent pas assez les émotions. Certains chefs d’entreprise disent prendre de la distance par protection. Ils préfèrent scinder leur espace de ceux des salariés pour ne pas être ensuite affectés en cas de licenciement ou d’autres problèmes pouvant survenir au sein de tout entreprise. Arnaud vient pointer le fait que si on est ancré, enraciné, cela fait toute la différence et que l’on a plus besoin de cette prise de distance. En étant relié, de nouveaux possibles s’ouvrent et la communication devient possible avec les salariés. Ça me ramène également à ma dernière expérience professionnelle, à l’heure actuelle, je ne sais même plus qui avait fondé cette entreprise. A aucun moment, l’humain n’a été mis en avant ou du moins je ne l’ai pas ressenti. L’ambiance été bonne entre collègues mais je me sentais continuellement sous pression et pas à ma place. Je pense que si l’approche avait été différente et que si le cœur avait été mis en avant, j’aurais mieux vécu cette expérience.

Chacun a besoin de se sentir impliqué au sein du travail, le manque de communication peut venir entraver ce sentiment si important à l’épanouissement professionnel. Arnaud nous partage d’ailleurs plusieurs anecdotes dans lesquelles le salarié est mis au premier plan. Il évoque l’exemple d’une entreprise dans laquelle chaque salarié vient travailler quand il veut. Il n’y a plus de rythme imposé. Certains salariés se sentent tellement bien dans ce fonctionnement qu’ils deviennent plus productif. Ce qui a changé, c’est qu’ils aiment leur travail et peuvent être dans leur cœur.

A la question « qui sont ces nouveaux sages ? », Arnaud dresse dans son livre plusieurs portraits d’hommes et de femmes mais pointe le fait que nous pouvons tous être de nouveaux sages. Il a voulu écrire ce livre pour partager son expérience et sensibiliser un maximum de personnes par rapport à la sagesse en entreprise mais pas seulement. Je pense que chacun peut se retrouver dans son livre, salarié, chef d’entreprise ou en recherche d’emploi ne serait-ce que par l’importance d’être connectée au cœur.

Ce 11e livre vient bel et bien marquer une transition observable dans le monde du travail. Arnaud a su trouver son équilibre en se déconnectant lui-même en partant en voyages régulièrement, ce qui lui a récemment permis d’être reconnu chaman des temps modernes. C’est pour moi une source d’inspiration et je suis reconnaissante d’avoir accès à ses écrits et d’avoir pu assisté à différentes rencontres.

De telles interventions permettent de se recentrer et de se reconnecter à son essence, à ce Soi si souvent écrasé sous les attentes que ce soit au niveau sociétal, professionnel ou dans des cercles de connaissances plus proches.

Les nouveaux Sages, par Arnaud Riou aux éditions Solar : http://www.arnaud-riou.com/Les-Nouveaux-Sages,313

A Propos de l’auteur

Anais Rodier
Anaïs, 31 ans, auteure et passionnée par la photographie. J’aime partagé avec autrui sur beaucoup de choses et notamment sur le développement personnel.

Laisser un commentaire