Grossesse : Pourquoi et comment parler avec son bébé ?

J’ai fais le choix d’aborder ce sujet au travers de 4 livres qui selon moi abordent bien le pourquoi et le comment communiquer avec son futur enfant.

les neuf marches

Le livre « les 9 marches » relate l’exploration du processus d’incarnation d’une âme durant les 9 mois de grossesse par Daniel Meurois et Anne Givaudan. Dans leur récit, on perçoit bien la volonté de l’âme à chercher à communiquer avec ses futurs parents, ainsi que ses sentiments de tristesse et de solitude face à leur manque d’ouverture aux signaux qu’elle leur envoie. Il met également en avant l’importance que les parents ne se positionnent pas en « créateur » de ce futur enfant, mais comme les accueillant d’une âme qui revient sur Terre. Cela leur demande donc d’être en conscience avec le fait que cette âme revient avec un passé qui lui appartient, un passé commun oublié qui les relie à elle, ainsi qu’une mission et des pensées qui lui sont propres. Cette âme ne vient pas  sur Terre pour être modelée dans une forme qui serait « convenable ». A l’inverse, plus on lui laissera l’espace et l’écoute pour exprimer sa pleine nature, plus elle restera proche de sa mission d’incarnation. Et cela commence dès la grossesse où cette petite âme vient fréquemment explorer la vie de ses parents pour progressivement s’y habituer. Un passage parle d’un couple qui se réunit 15 minutes tous les jours à la même heure pour se mettre à l’écoute de ce que leur enfant a à leur dire. J’ai trouvé ce livre très intéressant, apportant une lecture spirituelle du « pourquoi communiquer avec ses enfants ».

tout se joue avant la naissance

Le livre « Tout se joue avant la naissance… Parler à son bébé pendant la grossesse » de Jean-Paul Fluteau vient avec un postulat de départ: notre vie d’adulte n’est qu’une répétition des blessures et chocs émotionnels de notre vie fœtale. Il met notamment l’accent sur l’importance d’expliquer notre vécu à notre futur enfant et de mettre de mots sur nos émotions. Sans cela, selon lui, l’enfant aura tendance à se sentir responsable des émotions de son parent, et va développer des blessures liées à cette incompréhension.

Aujourd’hui des images cérébrales ont pu montrées que le fœtus est réceptif à tout ce que vit sa mère, et aux hormones de stress que son corps envoie dans des situations de vécus difficiles. Il n’y a donc plus aucun doute que ces émotions les affectent. Mais l’idée avancée ici n’est pas qu’il faut tenter de devenir « parfait », et de n’émettre que des émotions confortables. Le livre véhicule l’idée que l’enfant a simplement besoin de compréhension et qu’on lui explique que ses émotions appartiennent à son parent, que le parent s’en occupe et que tout va bien pour lui et leur relation.Je précise au passage que le fœtus ressent aussi les émotions du papa et de l’entourage. A propos de ces études sur le fœtus, elles sont également permis d’observer que l’enfant sécrète des hormones de bien-être quand son parent lui parle, alors que ce n’est pas le cas si le parent s’adresse à une autre personne. Il fait donc clairement la différence quand on s’adresse à lui !

J’ai particulièrement aimé le passage qui invite à clarifier ce qui se cache derrière son désir d’enfant, non pas pour s’auto-juger mais surtout pour y mettre plus de conscience, et afin d’être capable de libérer nos enfant de ces attentes. J’ai fait l’exercice en me remémorant l’arrivée de la fille, et je lui ai partagé mes attentes et mes émotions à ce moment là. Il n’est surement jamais trop tard pour mettre des mots sur le vécu et en dégager ses enfants 😉

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je le conseille vraiment aux futurs parents, même si je trouve qu’il manque d’exercices concrets. Il parle d’ailleurs également de l’accouchement et de comment on peut accompagner l’enfant dans ce vécu en lui expliquant ce qu’il va se passer pour lui.

21272307_10155679347431912_5303275777439048589_n

Le livre « L’enfantement conscient » d’Elfi Reboulleau » est très complémentaire au précédent. Celui-ci est très pratico-pratique et nous partage pleins d’exercices de communication avec son futur enfant. Il y en a pour chaque phase de la grossesse :

  • la préconception où l’auteure nous partage comment commencer à ressentir la présence de l’âme de son futur enfant et à communiquer avec lui. Elle y parle de son expérience  touchante et émouvante à l’arrivée de chacun de ses 2 enfants.
  • chaque trimestre où elle partage également des exercices pour mieux vivre sa grossesse et se préparer à l’accouchement
  • la venue au monde de l’enfant et ses premiers jours sur Terre où elle propose également une façon intuitive de l’accompagner en communiquant avec son âme.

Elle propose  aussi un passage pour ces enfants pour lesquels on a fait le choix de ne pas les accueillir, ou pour ceux qui ne sont jamais nés. Ici aussi elle propose d’y mettre des mots et de la conscience pour faciliter le processus qui est en train de se faire.

N’étant aujourd’hui pas concernée par ces exercices pratiques, j’ai surtout lu pour le moment les parties théoriques… mais si une nouvelle grossesse venait dans ma vie, ce livre deviendrait sans aucun doute mon livre de chevet ! je trouve ce livre d’une grande aide et de grande qualité pour amener les parents sur ce chemin spirituel d’une façon simple et accessible à tous.

j'ai tant de choses à te dire

Enfin, le dernier livre « J’ai tant de choses à te dire » ( Hélène Gérin et Frédéric Laloux) que je vous présenterai est un livre que je n’ai pas encore lu, mais qui présente une méthode à laquelle j’ai été formée : la Communication Connectée. J’ai d’ailleurs fais une interview à ce sujet avec la formatrice, Fanny Sarre. Je vous invite à la regarder si cela vous intéresse d’en savoir plus sur cette forme de Communication d’âme à âme visant à s’adresser aux bébés et futurs bébés. Ceci dit, son utilisation offre aussi pleins d’autres perspectives  à découvrir ! L’avantage de cette méthode, quand on a réussi à avoir un « oui » ou un « non » de convention avec ses baguettes (le test musculaire peut être plus dur à percevoir), est que l’on acquière assez facilement confiance en ses propres perceptions. Le livre s’adresse à tous, pas seulement à ceux ayant une vision spirituelle du monde qui nous entoure. Donc c’est parfait pour commencer, si parler avec notre futur enfant nous parle, mais que cela nous semble tout de même bien étrange ^^

Vous voilà donc pleins de ressources à ce sujet, mais n’oubliez surtout pas que peu importe la méthode, ce qui compte c’est que vous trouviez votre façon à vous de vous sentir relié à votre enfant et de lui expliquer ce que vous vivez.

A très bientôt :)

Cliquez ici pour accéder à mon site « S’épanouir en Famille »

A Propos de l’auteur

liz perret
Bonjour :)
Je suis psycho-énergéticienne, spécialisée dans l’accompagnement parental et familial… et surtout la maman de 2 enfants de 11 et 9 ans.
Depuis leur naissance, je me suis passionnée pour le maternage, la parentalité bienveillante, les pédagogies alternatives, les médecines naturelles, l’alimentation saine, les cosmétique fait maison, l’éducation populaire, l’écoute active, la psychologie positive, les soins énergétiques, la féminité au sens large… Curieuse par nature, j’adore apprendre et partager mes passions :)

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Merci pour ce choix de lecture. Encore des livres à découvrir donc !
    J’ai lu « j’ai tant de chose à dire ». J’ai beaucoup aimé mais hélas je n’ai jamais réussi à mettre en pratique donc grosse frustration ! Mais j’en garde ce regard qui force à nous questionner sur le vécu de l’enfant.
    Je vous propose un livre passionnant également dans la même lignée : « Vivre et transmettre le meilleur pendant sa grossesse » Sophie Metthey.
    Elle y propose des visualisations magnifiques dont je m’inspire pour mes séances de sophrologies.
    Bien à vous

Laisser un commentaire