Les émotions : livres et outils pour les 5 – 9 ans

Après ma sélection de livres sur les émotions pour les 2/5 ans, je vous propose une sélection de livres et outils pour les 5/9 ans !

Cette fois encore, je prends pour base notre bibliothèque familiale, excusez-moi si je passe à coté de livres plus récents très sympas 😉

Vous remarquerez sûrement dans cette sélection que je suis fan des éditions « Pour penser à l’endroit » !

le miel d'amandine

Le premier livre que je vous présente s’appelle « Le Miel d’Amandine ». Il parle de la tristesse, mais aussi de la beauté et de l’utilité de la tristesse. Je le trouve très poétique et plein d’amour de soi. Ici on ne donne pas de recette pour être moins triste, mais plutôt une histoire qui montre que la tristesse à sa place en nous, comme toutes les autres émotions. C’est l’histoire d’Amandine, une jeune abeille, qui est souvent triste et toute seule. Les autres abeilles s’étaient bien arrêtées pour lui parler et lui demander ce qui la rendait si triste, mais elle pleurait toujours encore et encore… Si bien que les jeunes abeilles s’amusaient à répéter à tout va : ‘ »amandine a du chagrin à revendre ».  Un jour de marché, certaines s’arrêtent et lui proposèrent de les accompagner au marché pour vendre son chagrin. Toujours en pleurs, elle s’isola dans un coin reculé. Elle pleura tant qu’un mince filet de larmes se mit à se répandre dans le marché tel un long et splendide collier brillant. Étonnées, certaines abeilles le touchèrent, le sentirent, et d’autres osèrent même le goûter ! Personne ne connaissait cette saveur, ni ne trouvait de mot pour en parler : certains se mettait soudainement à rêver, d’autres à rire très fort… mais tous se demandaient d’où cela venait. Quand elles trouvèrent Amandine, tout le monde la complimenta pour cette saveur inconnue, et beaucoup en demandèrent pour en offrir à leurs reines, qui fut conquises elles aussi ! « Depuis cette découverte, toutes les abeilles qui aiment bien cuisiner savent qu’il faut une pincée de sel pour bien sentir la douceur. Amandine pleure encore quelquefois, mais juste ce qu’il faut pour sentir le bonheur ».

les mots du coeur

« Les mots du coeur » est un de mes livres pour enfant préféré… mon livre préféré même je crois ! Il parle des émotions, de la difficulté de mettre des mots dessus, et à la fois de la nécessité d’en parler pour s’en libérer. J’aime aussi le grand respect partagé sur le fait qu’il n’y a pas à forcer pour les faire sortir : ils sortent quand c’est le juste moment pour la personne. C’est l’histoire d »une petite fille qui s’appelle Chloé. Elle a beaucoup de choses à dire mais elle ne trouve jamais les mots, et n’arrive pas à se faire comprendre. Parfois, les mots arrivent à sortir, mais personne n’écoute ce qu’elle veut dire. Ils restent alors emprisonnées dans sa tête, sa bouche et son cœur. Un jour, elle demande à son amie Julie de regarder dans sa bouche à la recherche de ces mots restés coincés. « Il y avait en effet quelque chose, mais non pas un seul mot, mais dix, cent, mille. Des mots qui refusaient de sortir et que personne ne pourrait jamais arriver à comprendre. » Pourtant, Chloé sait qu’un jour, elle parviendra à libérer ces mots bloqués, et que sa famille est aussi convaincue de cela. Je vous partage les derniers mots de Chloé dans ce magnifique petit livre, autant par les mots que les illustrations : « Je sais que les mots que je voudrais dire vont trop vite, plus vite que les émotions, et sont trop rapides comme des étoiles filantes. Trop nombreux pour les laisser sortir, mais aussi trop nombreux à oublier. Alors, les mots restent dans le silence. Et dans mon silence, il y a beaucoup de bruit. Cela me rend parfois heureuse, parfois triste. Et quand je suis triste, je m’assieds sur l’herbe dans le jardin et j’attends… j’attends que mon silence explose ! ».

juste une rencontre

La première fois que j’ai lu le livre « Juste une rencontre », j’ai pleuré ! Il est tellement touchant. Il parle des émotions, de leur vécu intérieur, et de la différence qu’il existe entre ce que l’on montre et ce que l’on vit. Elle témoigne aussi de l’importance des belles petites choses du quotidien, de s’aimer tel que l’on est, et de savoir apprendre des richesses des autres .. même (surtout !) des enfants. C’est l’histoire d’une rencontre au bord d’un bassin à poissons, entre un homme qui porte un grand sourire mais qui est tout triste à l’intérieur, et d’une jeune fille qui est pleine de joie de vivre « mais sur son visage rien ne se lit, rien ne se voit, les autres ne savent pas combien elle aime la vie ». Attirée par ce grand sourire, la jeune fille demande à l’homme si il aime voir les poissons danser, mais elle se rend vite compte que « derrière un si grand sourire, il ne cache en fait qu’une grande tristesse (…) elle décide alors de lui montrer le monde avec ses yeux. Elle lui enseigne comment mélanger les couleurs pour obtenir le rose, comment voir les formes extraordinaires dans de simples cailloux, et biensûr comment admirer les poissons qui dansent. » C’est une courte rencontre mais cette rencontre a tout changé. « Maintenant ce grand sourire (…) rayonne aussi de l’intérieur (…) Elle ne regrette pas non plus de ne pas pouvoir sourire aux gens, car elle a appris qu’elle pouvait faire beaucoup plus pour eux : elle peut leur apprendre à aimer les choses simples, les belles couleurs, les poissons qui dansent, elle peut leur apprendre à être heureux ».

cornebidouille

Je n’ai plus le livre « Cornebidouille » dans ma bibliothèque, je pourrai donc pas vous le présenter en détails. Mais quand j’ai demandé conseil à mes enfants sur les livres sur les émotions dont ils se rappelaient, Mélia m’a parlé de celui-là sur les peurs… Selon elle, il lui faisait un peu peur quand elle était petite, mais elle trouve aussi qu’il aide à dépasser ses peurs. Elle l’aimait beaucoup, et on l’a en effet lu pas mal de fois. C’est l’histoire de Pierre, un petit garçon qui n’aime pas la soupe. Un soir, comme à son habitude, son père lui parle de Cornebidouille la sorcière qui vient manger les garçons qui ne mangent pas leur soupe. Pierre ne rentre pas dans le chantage de son papa, lui il n’y croit pas. Sauf qu’un soir il entend un bruit bizarre… et voilà la sorcière qui apparaît ! Mais le petite garçon a plus d’un tour dans son sac, et il va jouer de toutes ses ruses avec la sorcière que va finir par tomber dans ses pièges jusqu’à finir minuscule. Et oups, elle finira dans les toilettes! La fin est vraiment drôle. Les enfants l’aiment beaucoup. D’ailleurs cette fin me rappelle la technique de PNL appelée « la zappette » pour la transformation des peurs. Enfin voilà, si ça vous parle, ce livre est conseillé par ma fille Mélia, 11 ans 😉

20638124_10155603800506912_2944979876666667918_n

Je n’écrirai que rapidement sur « Le guide illustré du bonheur » car il n’est plus en vente. C’est un petit livre sur le bonheur sous toutes ses formes. « Le bonheur c’est… les bons petits plats, le littoral, les passions délirantes, quand ça fait du bien, les bonnes surprises, les vacances, l’argent, les sensations fortes, les grandes réjouissances collectives, les bons souvenirs, se dépasser, quand j’ai raison, réconcilier les frères ennemis, une oeuvre collective, comme on veut, trouver sa voie ». Chaque thème est illustré et développé. Il est un peu long pour les petits si on veut tout lire, mais on peut le lire en abordant juste le thème et demander à l’enfant ce qu’il en pense. C’est un bon support de discussion et de réflexion je trouve. Mais ce n’est pas autour d’une histoire donc moins attrayant pour certains enfants.

as tu rempli un seau aujourd'hui

Encore un livre sur le bonheur ! Il représente le sentiment de bien-être par un seau invisible que chacun porte avec lui. Ce seau contient nos « bonnes » pensées et nos « bons » sentiments vis à vis de soi-même. On est très heureux quand il est plein, et triste quand il est vide. On a besoin des autres pour remplir son seau et les autres ont besoin de nous pour remplir le leur. On peut remplir le seau de quelqu’un en lui montrant qu’on l’aime, quand on sourit ou quand nos paroles ou nos gestes expriment de la gentillesse. On peut aussi piller le seau de quelqu’un « pour y dérober les bons sentiments » en se moquant de lui, en lui faisant mal avec des paroles ou des gestes, ou en l’ignorant. Souvent, les pilleurs de seaux ont des seaux vides, mais ils se savent pas que piller celui des autres m’aide pas à remplir le sien. Alors que quand on remplit celui de quelqu’un, on remplit aussi le sien. Le livre s’en suit d’exemples pour appliquer cette théorie avec son entourage, et finit par « un remplisseur de seau rend tout le monde heureux… ». Bon, je trouve le livre mignon, et je trouve qu’il parle plus d’estime de soi que de bonheur. Cela m’aurait d’ailleurs plus parlé dans ce sens car l’estime de soi peut en effet être influencé par les actions des autres, même si elle part d’abord de l’intérieur. Pour ce qui est de la thématique du bonheur, il se cantonne à son aspect social et au besoin d’une vie sociale épanouissante, mais j’avoue que j’ai une grande réserve sur le coté « bien-pensant » du livre. Je pense même qu’il peut être culpabilisant car il parle en gros d’être gentil avec les autres pour qu’ils soient heureux. Il parle aussi des « bonnes » pensées et « mauvais » sentiments, et là ça me dérange, c’est certain. Mais comme tous les livres, ce n’est qu’un support et c’est aussi l’occasion d’aborder tous ces questionnements avec les enfants. Les miens étant plus grands, on a justement parlé de ces notions et de ce qu’ils en pensaient. Mais je ne le lirai pas à un petit qui aurait des parents qui sous-tendent eux-aussi ce genre de messages qu’il faut être gentil pour faire plaisir à ses parents, ou qu’il les rendent tristes à cause de son comportement etc…

livre les émotions

Le livre « Les émotions, émois… et moi dans tous mes états! » est très complet, mais plus à partir de 8 ans… et encore ma fille de 11 ans le trouve un peu complexe ^^ Pour chaque émotion abordée (l’amour, la colère, la déception, la fierté, la honte, l’impatience, la jalousie, la joie, la peur, la solitude, la timidité et la tristesse), le livre décrit l’émotion, ses conditions, ses ressentis corporelles, les envies et les besoins qui les accompagnent… mais aussi ses messages cachés, et ça j’ai beaucoup aimé ! Cela aide à voir que derrière chaque émotion, il y a un message pour soi à comprendre et à décoder. Les émotions ne sont donc pas gênantes, mais aidantes si on ne met à les écouter. Il invite aussi l’enfant, à la fin de chaque passage, à raconter une fois où il a ressenti cela. J’aime beaucoup les textes et les illustrations. Juste à savoir qu’il est un peu long donc à lire en plusieurs fois, ou bien l’utiliser en support de discussion sur une émotion précise (à froid biensur). Par exemple : « tout à l’heure, j’ai eu le sentiment que tu te sentais timide. est-ce bien ça ? comment te sentais-tu? connais-tu cette émotion? ca te dit de lire un passage de ce livre qui explique le message caché de la timidité ? ».

cartes créatives lise bartoli

Enfin pour finir, je ne parle pas d’un livre mais d’un jeu de cartes que j’adore !!! « Les cartes créatives » de Lise Bartoli sont très utiles pour les accompagnements avec les enfants, mais aussi pour passer un moment avec son enfant avant d’aller se coucher.  Dans ce jeu, l’enfant pioche au hasard un héros (parfois il préfèrent choisir). Ils présentent ce héros, quel age il a, où il habite, sa famille… Souvent évidemment cela fait référence à son vécu et son imaginaire. Ensuite, il pioche une carte « problème du héros » (il est déçu, on se moque de lui, il a peur, il est stressé, en colère, triste, indifférent, c’est injuste, il n’y arrivera pas, personne ne l’aime, il fait tout de travers, il n’ose pas). L’enfant doit expliquer pourquoi l’enfant est dans cette situation, qu’est-ce qu’il s’est passé et comment il le vit. Ensuite, vient la carte « allié » qui est un personnage souvent magique qui va l’aider dans sa difficulté, et enfin une carte objet magique. Je trouve que ce jeu de parte est un excellent support. Il permet d’en savoir plus sur les émotions et le vécu de l’enfant. De plus, il a les même vertus que le jeu symbolique (comme les playmobils par exemple) car il permet à l’enfant d’imaginer et expérimenter de nouvelles façons de réagir face à des situations qui peuvent le mettre en difficulté au quotidien. Je le recommande vivement pour les professionnels comme les parents !

roue des émotions enfants

Vous en avez peut-être déjà entendu parlé, il s’agit de « la roue des émotions » chez www.l’Autrementdit.com. Elle se compose de 3cercles à tourner aidant à verbaliser autour d’une émotion vécu. Avec le premier cercle, l’enfant part de ses émotions via le support de la météo, puis il va pouvoir progressivement les affiner : d’abord en y mettant des mots, puis en allant chercher le besoin associé. J’avoue que je ne me suis encore jamais servi de la version enfant, alors que je me sers très régulièrement de la version pour adulte dans le cadre des Communication Connectées avec les bébés. Avec mes enfants aussi, je n’en ai pas eu besoin, mais ils sont plus grands et savent déjà assez bien identifier leurs émotions et besoins. Je pense cependant qu’elle peut être un support intéressant si notre enfant a de la difficulté à identifier et exprimer ses émotions, et si on se sent à l’aise avec ce support.

Voilà donc pour ma sélection perso, en espérant qu’elle puisse vous être utile 😉

Vous trouverez des liens d’achat de ces articles en cliquant sur les images.

A bientôt !

Liz Perret

Cliquez ici pour accéder à mon site « S’épanouir en Famille »

 

A Propos de l’auteur

liz perret
Bonjour :)
Je suis psycho-énergéticienne, spécialisée dans l’accompagnement parental et familial… et surtout la maman de 2 enfants de 11 et 9 ans.
Depuis leur naissance, je me suis passionnée pour le maternage, la parentalité bienveillante, les pédagogies alternatives, les médecines naturelles, l’alimentation saine, les cosmétique fait maison, l’éducation populaire, l’écoute active, la psychologie positive, les soins énergétiques, la féminité au sens large… Curieuse par nature, j’adore apprendre et partager mes passions :)

Laisser un commentaire