Coloration végétale cheveux

PicsArt_1505634933457coloration végétale coloration végétalecoloration végétale coloration végétale

Hello tout le monde,

Afin de poursuivre mes démarches éthiques écologiques, j’ai souhaité me lancer dans les colorations végétales.

Ayant généreusement hérité des cheveux blancs de la lignée maternelle, j’ai régulièrement recours aux teintures afin de recouvrir les cheveux blancs qui aujourd’hui, à l’âge de 38 ans, parsèment intégralement mon cuir chevelu !

J’ai souhaité partager avec vous, co-auteurs et lecteurs de ‘De cœur à soi’, mon expérience avec les colorations végétales de la marque KHADI.

[Contenu de la boite KHADI : un sachet de poudre à base uniquement de plantes, une charlotte, une paire de gants. Prix 12 euros. BIOCOOP. J’ai choisi la teinte marron foncé]

Après un premier test moyennement concluant, j’ai souhaité renouveler l’expérience, en me renseignant davantage sur les colorations naturelles. J’ai ainsi visionné plusieurs vidéos d’utilisatrices sur Youtube et blogs.

Aussi, j’ai bénéficié d’une sensibilisation proposée par une vendeuse de Bioccop, qui expliquait, entre autre, que pour la première utilisation pour recouvrir les cheveux blancs sur des cheveux bruns foncés, il était recommandé de poser une première teinture végétale de coloration rouge, puis 30 min plus tard, appliquer une teinture végétale de la couleur souhaitée. Cela pour éviter que les cheveux blancs prennent la couleur d’un ton verdâtre. Ensuite, pour les prochaines teintures, nul besoin de reteindre en rouge.

Pour ma part, je n’ai pas pratiqué cette bonne technique (teinture rouge + teinture marron), car avoir des reflets verts à la racine, ne me dérangeait nullement. C’était donc un choix personnel.

Le ‘problème’ était plutôt au niveau des étapes que j’ai involontairement foiré. C’est-à-dire que j’ai appliqué la teinture sur mes cheveux secs et non lavés, au lieu de humides et lavés. Egalement, je n’ai pas respecté suffisamment le temps de pose.  Et j’ai inclus aucuns produits naturels adoucissants et nourrissants dans la préparation de la pâte.

Résultat, après 1h30 de pose, lavage et séchage, mes cheveux étaient fortifiés mais très secs, et avaient fortement l’odeur de la pâte aux plantes. Et la tenue a duré moins de 10 jours.

Le second test a par contre été très satisfaisant  J’ai respecté les étapes, j’ai ajouté des produits alimentaires BIO dans la pâte, afin d’apporter douceur, souplesse, brillance et meilleur parfum à mes cheveux et j’ai laissé poser 4h00. Aussi, comme c’était la deuxième teinture, les reflets verdâtres ont disparu et la tenue bien plus longue.

Voici comment j’ai procédé :

  • Dans un saladier en verre, j’ai ajouté à la poudre végétale, de l’eau chaude, une cuillère à soupe de miel BIO, une petite brique de crème de coco. J’ai tout mélangé avec une cuillère en plastique.
  • J’ai appliqué le mélange encore chaud sur mes cheveux préalablement lavés avec du shampoing BIO sans sulfates, ni colorant, non testé sur les animaux. J’ai choisi de mettre la préparation uniquement sur mes racines et, en abondance car j’ai utilisé la totalité du sachet / poudre. (Un sachet d’une boite KHADI peut servir pour deux teintures)
  • J’ai recouvert l’ensemble de mes cheveux avec une charlotte fournie dans la boite KHADI.
  • Et j’ai recouvert ensuite avec une serviette chaude
  • J’ai laissé reposer 4h00. Durant ce temps, aucune sensation de démangeaison, tiraillement, lourdeur ou autre.
  • J’ai ensuite tout rincé abondamment avec de l’eau uniquement.
  • J’ai séché avec mon sèche-cheveux
  • 4 jours plus tard, j’ai lavé mes cheveux avec mon shampoing BIO et j’ai ajouté une noix d’après-shampoing végan afin de rendre mes cheveux plus soyeux.

Je valide les colorations végétales Fini les colorations chimiques !!!!

Et le bonus, c’est qu’à chaque teinture, je vais m’amuser à expérimenter de nouvelles préparations, en associant différents produits alimentaires BIO et en intégrant aussi des gouttes d’huiles essentielles.

Illustrations de cette expérience en photos.

Bien à vous !

Sonyloo

 

 

A Propos de l’auteur

sonyloo
Je m’appelle Sonia, j’ai 38 ans, je suis végétarienne, bénévole pour la cause animale, passionnée par la lithotherapie. Suite à un burn out professionnel, la spiritualité est entrée dans mon quotidien et m’a permis de voir la vie sous un angle différent. Mon projet de vie, est de vivre dans l’instant présent, dans la pleine conscience, de faire de mon mieux, dans la simplicité, la bienveillance, le respect, le partage et la générosité. Namasté !

Laisser un commentaire