Chroniques de Maîtres Gnome – Spéciale Interview

couverture

 

 

Tu nous as dit que tu t’étais incarné en Gnome il y a environ 1200 ans ? Tu te rappelles de tes incarnations d’avant ? Et pourquoi en Gnome ?

J’ai choisi de m’incarner dans cette vibration que vous appelez Gnome car elle correspondait à mon Essence, aux expériences enregistrées dans mon état vibratoire. Quand j’étais Nouvelle Essence, je ne me souvenais pas de ce que j’étais avant et cela ne m’intéressait pas car je savais ce que j’étais. Comprenez, nous n’avons pas ce que tu appelles les manteaux incarnatoires, nous sommes directement reliés à notre Essence, nous la vibrons, peu importe sous quelle forme nous avons choisi de l’incarner avant. Nous sommes reliés à des données collectives de notre groupe vibratoire (Gnome, Fée, Elfes…), mais cela n’atteint pas nos vibrations. En évoluant j’ai retrouvé certaines capacités qui m’ont permis de me voir dans mes autres états vibratoires, comme vous le faites également quand vous montez vos vibrations.

 

Quand on capte nos vies dites « antérieures » ?

Oui, c’est ça.

 

Et d’où viens tu ?

Je viens de la grande forêt que vous appelez Brocéliande.

 

Ohhhh  mais comment es tu arrivé en Haute Garonne ?

J’ai beaucoup voyagé, et puis tu y étais, je devais te contacter.

 

Ah bon ? C’était prévu ?

Oui c’est un accord d’âme, je suis venu à ta demande. Je savais que l’étincelle de vie se réveillerait en toi et que nous pourrions communiquer, et que grâce à « ton talent », comme tu l’appelles, tu pourrais transmettre nos messages, et participer à faire entendre nos voix.

 

Oui j’ai capté, il y a peu, que nous nous connaissions d’ailleurs, il y a « a long time ago » 😉

Exactement (rire)

 

Et donc c’était aussi prévu que  je canalise d’autres Etres ?

Tout est juste !….rires…. (il se moque de moi par ce que je le dis assez souvent « tout est juste »)

 

Et évidement tu m’as un peu aidé pour ça je suppose ? 😉

Comme je te l’ai déjà dit, nous les Gnomes, nous sommes les gardiens des trésors de Gaïa, mais aussi des êtres qui y vivent. Ce talent, comme tu l’appelles, est un de ton trésor, je t’ai juste aidé à le dévoiler.

 

Je ne savais pas que vous aviez autant d’humour ! Tous les Gnomes aiment faire des blagues ?

 Non pas tous, mais nous avons l’esprit assez léger en général.

 

 Avez-vous des sentiments ?

Nous émettons des vibrations, comme vous,  mais la différence c’est que nous, nous ne les associations pas à ce que nous sommes, comme vous, vous pouvez le faire comme par

exemple : je suis en colère ! Et surtout nous les émettons dans l’instant unique puis nous les laissons partir, nous ne les laissons pas nous envahir, et nous ne nous y attachons  pas.

Par exemple : il arrive quelque chose que nous associons à un danger. Nous pouvons émettre ponctuellement ce que vous appelez « de la peur » mais pour nous, c’est plus «  attention je dois me mettre en sécurité ».

Ou pour la colère, ce sera « tes vibrations ne sont pas en accord avec les miennes ».

 

Et la tristesse ? 

Humm (il cherche !) C’est difficile pour moi d’y associer une de nos vibrations. Par exemple nous pouvons vibrer : la frustration, la déception, mais la joie revient vite.

 

Vous n’êtes jamais triste ?

(Il réfléchit à une situation qui pourrait s’apparenter à de la tristesse)

Quand un de nous repart vers Gaia nous pouvons envoyer une vibration qui ressemble à cela.

Mais c’est plus un ressenti de vide, car l’énergie qu’il émettait n’y est plus.

Cela est très compliqué pour moi d’associer une de vos émotions à une de nos vibrations.

Autre exemple : nous ne ressentons pas de dégoût comme vous, mais plus un repoussement.

Imaginez que nous sommes entourés d’une couleur qui reflète notre état du moment.

 

Oui je comprends…c’est comme les couleurs de notre aura.

Et nous avons la faculté de capter la couleur qu’émet un autre être.

 

Avez-vous eu une femme, compagne, bref une gnome féminine en alchimie avec vous ?

Oh ouiiiiii   bien sûr, deux plus exactement. La première a décidé de repartir vers Gaia.

Elle a ressenti un appel en elle. A un moment donné quand nous n’évoluons plus, nous ressentons une grande lassitude. Signe que nous avons accompli notre tâche envers Gaia.

Elle, un jour, a su qu’elle voulait repartir. Elle savait que sa tâche était terminée en tant que gnome. J’ai eu cette sensation de vide. Mais j’étais en joie, car je la savais dans le Tout, dans l’Essence de Gaia.

Avec la deuxième,  nous nous sommes quittés car il n’y avait plus d’alchimie. Mais quand nous nous séparons, cela se fait de façon juste, cela est normal pour nous. Pas comme vous, vous pouvez le faire dans la douleur. Nous avons évolué différemment, pourquoi rester ensemble si nos vibrations ne sont plus en harmonie.

 

Avez-vous eu de nouvelles essences avec ces « gnomettes » hahahaha ?

Oui 5 !

 

OH OH !

Deux filles et trois garçons. (Deux énergies de polarité féminines et trois masculines).

 

Avez-vous gardé contact ?

Deux d’entre eux sont repartis vers Gaia, mais nous n’avons pas comme vous cet attachement à notre « famille » comme vous l’appelez. Nous évoluons, et parfois nos vibrations sont moins alchimiques. C’est à ce moment là que l’on sait que notre travail d’accompagnement avec eux est terminé. Mais j’émets une vibration de tendresse quand je pense à eux.

J’ai parfois de leurs nouvelles, avec une de mes « filles » surtout notre alchimie vibratoire est très forte.

 

Ont-ils eu de nouvelles essences ?

Oh oui !!! J’ai découvert alors une nouvelle vibration que je pourrais apparenter à la fois à de la fierté, de la joie, un contentement.

 

Vous ne l’avez pas ressenti avec vos « enfants » ?

J’ai émis une vibration très joyeuse à chaque arrivée, la joie de découvrir un nouvel être, un honneur qu’il m’ait choisi pour l’accompagner et la joie de lui apprendre. Mais pour « mes petits enfants » ce fut une vibration différente.

 

Star gazing024

 

Ahh c’est marrant ça !!!

Peux-tu nous expliquer plus en détail votre travail.

 Dans votre inconscient collectif, la richesse est associée aux pierres que vous appelez précieuses et à l’or, ce qui a une valeur marchande pour vous. C’est pour cela que dans vos dessins, vous nous voyez souvent avec des « joyaux ».Mais il y a une multitude de richesses ! Un arbre peut être un joyau par sa connaissance, un temple sacré par son emplacement. La connaissance, la simplicité, les émotions, le retour à soi, entre autre, sont des richesses inestimables.

 

Tu me parles des 7 nains là !!!

(Rire)

Vos croyances vous limitent dans votre regard. Nous voyons le monde comme une multitude de richesses à préserver. Et vous les humains, vous êtes des bibliothèques vivantes, vous avez juste oublié la clé qui en ouvre la porte ! Mais nous en parlerons une autre fois.

 

Ah ça faisait longtemps que tu ne me l’avais pas sorti celle là !(Rires)

Et tu es en contact avec d’autres Gnomes, tu travailles avec eux encore ?

Beaucoup moins, mais il m’arrive de retrouver certains amis, comme vous les appelez, des gnomes avec qui j’ai une alchimie plus prédominante, pour discuter, échanger. J’enseigne aux Nouvelles Essences ou à des gnomes déjà évolué.

Puis nous nous retrouvons, nous les anciens, les « Maîtres », au cours d’Assemblée.

 

Tu n’es pas le plus ancien ?

Non, le plus ancien connu est un gnome appelé Gomuel.

 

Ah vous aimez bien finir vos noms par « El » héhé.

C’est une vibration sacrée.

 

Il vit dans un arbre sacré, dans les Grandes Lands du Nord (ce qui correspondrait à l’Ecosse ou l’Irlande). Il a dépassé les 2400 ans en âge humain je crois. Il est à comme un consultant, il est d’une grande sagesse.

 

Tu m’étonnes, 2400 ans, il doit en connaître des choses. Et il doit avoir une bonne crème anti-rides (il ne veut pas partager sa recette ?)

Le rire est un des ingrédients !

 

Hahahaha ! Belle réponse, j’adore !

(Rire).

 

Mais que faites-vous lors de ces Assemblées ?

Nous discutons beaucoup, un peu comme ce que vous appelez vos « politiques ».

 

Ah ben j’espère que vous êtes plus efficace !

Nous discutons des nouvelles énergies à venir, des expériences que nous avons vécues, s’il y a des endroits sacrés dont nous devons nous préoccuper, comment aider Gaïa, comment vous aider vous, les humains. Nous échangeons certains objets sacrés.

 

Assemblee

 

Hummm collectionneurs je vois.

Nous aimons les richesses de ce monde (rire).

 

Et est ce que tu as une maison, je veux dire un chez toi (autre que le squattage chez moi ^^).

Oui, à Brocéliande et dans la forêt des Lands du Sud où nous nous sommes rencontrés.

 

Ouaip t’as plein de maisons de partout si j’ai bien compris.

Ohhh je suis souvent hébergé également !

 

Oui par des potes, pour discuter hahahaha.

(Rire) Mais les échanges et les partages sont également des richesses, n’est ce pas ? Je sens que c’est un petit clin d’œil pour De Cœur à Soi.

 

Mais comment tu te déplaces ?

Je me téléporte.

 

Rhooo c’est trop la classe ça !!!

Ou sur des dragons.

 

Ah c’est encore mieux !!!

J’en rêve !

Ohhh mais il me semble que tu l’as déjà expérimenté.

 

Ouai mais pas avec le corps physique que j’ai là ! C’était dans un ailleurs ;-). Ce n’est pas pareil !

(rire)

Et je marche aussi, cela m’arrive !

 

(Rire). Tu as beaucoup d’amis Elémentaux qui ne sont pas des gnomes ?

Oh oui, tu imagines bien qu’en plus de 1200 ans j’en ai rencontré des êtres ! Dragons, fées, lutins, elfes, je connais surtout ceux reliés à la Terre, qui est mon élément. Certains également reliés à l’eau et au vent, peu ceux du feu.

 

Comme les Salamandres.

Ils n’y a pas que les Salamandres qui sont reliées au feu, dragons et fées aussi.

 

Ah oui c’est vrai… Et les muses tu les aimes bien aussi hum hum.

Oui je suis facilement en alchimie avec elles (rire).

 

Rhoooo !!!!

Bon sur cette dernière blagounette, on va arrêter là ! Je n’ai pas envie que tu t’enflammes trop ^^.

(Rire)

 

Merci de t’être prêté au jeu de l’interview « Paris Match » ;-).

Ce fût avec grand plaisir !

 

Illustrations Jennifer Siclari 

 

 

A Propos de l’auteur

DelphineM
Je suis la co-fondatrice de De Coeur à Soi. Je suis également thérapeute énergéticienne, formatrice, facilitatrice en communication d’âme et des mondes subtils, mampreneuse, infirmière en stand by, et j’en passe, je suis tout plein de choses qui me font MOI.

Mes passions : le développement personnel, la spiritualité, l’alimentation saine, l’écologie, et surtout profiter de la vie !

Exprimer qui on est et surtout se l’autoriser et important pour moi, c’est pour cela que j’ai co-créé De Coeur à Soi.

Retrouves moi aussi sur http://delphinemeyer.fr/ et sur https://www.facebook.com/joie.a.decouvrir/

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Salesa dit :

    Génial ! Merci à tous les deux 😉

Laisser un commentaire